Open today: 11:00 - 13:00 | 14:00 - 19:00

By continuing your navigation on this website, you accept the use of cookies for statistical purposes.

Wholesale Dizonord
Techno The Creation FANZINE -30% en dépôt

Techno The Creation FANZINE -30% en dépôt

Product title

Techno The Creation FANZINE -30% en dépôt

manufacturer

Wholesale Dizonord

Catno

TTC30

9.1€*

*Taxes included, shipping price excluded

Other items you may like:

Le sonore excède nos capacités de pensée, il traverse toutes les échelles de la réalité et de la vie sociale, et nous permet d’expérimenter par avance les menaces du futur proche : ce sont les hypothèses que déploie dans sa Guerre sonore le DJ, producteur de bass music et théoricien Steve Goodman, mieux connu sous le pseudo Kode 9, et formé au sein de l’Unité de Recherche sur la Cyberculture (CCRU) aux côtés de Kodwo Eshun et Mark Fisher. Guidé par les leçons des sound-systems et des raves, défiant le partage entre philosophie et science-fiction, il compose avec ce livre une vaste fresque fractale, qui analyse les limites de l’audible et les puissances sensorielles et spéculatives de la vibration. Guerre sonore décrit comment la maîtrise des infrabasses et l’occupation de l’espace sensoriel sont devenus l’enjeu d’une bataille secrète mais généralisée où les gouvernements, les spécialistes du marketing, les designers et les technoscientifiques s’affrontent au matérialisme des basses fréquences des artistes et des populations. 1 1998: UN ÉVÉNEMENT CONCEPTUEL 2 2001 : QU'EST-CE QUE LA GUERRE SONORE ? 3 2400–1400 AV. J.-C. : PROJECT JERICHO 4 1946 : DOMINATION SONORE 5 1933 : ABUSER DU COMPLEXE MILITARO-SPECTACULAIRE 6 403–221 AV. J.-C. : LA LOGISTIQUE DE LA DÉCEPTION 7 1944 : L'ARMÉE FANTÔME 8 1842 : EFFETS SONORES 9 1977 : UN SENS DE L'AVENIR 10 1913 : L'ART DE LA GUERRE DANS L'ART DES BRUITS 11 1989 : APOCALYPSE THEN 12 1738 : BAD VIBRATIONS 13 1844 : UN SOMBRE PRÉCURSEUR 14 1999 : ANARCHITECTURE VIBRATOIRE 15 13,7 MILLIARDS D'ANNÉES AV. J.-C. : L'ONTOLOGIE DE LA FORCE VIBRATOIRE 16 1931 : RYTHMANALYSE 17 1900 : LE NEXUS VIBRATOIRE 18 1929 : PULSATIONS D'EXPÉRIENCE 19 1677 : ÉCOLOGIE DES VITESSES 20 99–50 AV. J.-C. : L'ENGENDREMENT DU RYTHME À PARTIR DU BRUIT 21 1992 : LA MASSE VIBRANTE 22 1993 : RYTHMACHINES VORTICISTES 23 1946 : VIBRATIONS VIRTUELLES 24 2012 : AGENTIVITÉS ACOUSTIQUES ARTIFICIELLES 25 1877 : CAPITALISME ET SCHIZOPHONIE 26 1976 : ÉPIDÉMIE 27 1971 : LE VER D'OREILLE 28 2025 : DÉJÀ-ENTENDU 29 1985 : LA VIROLOGIE DUB 30 1928 : L'ORALITÉ CONTAGIEUSE 31 2020 : PLANÈTE PERCUSSIONS 32 2003 : TRANSMISSION CONTAGIEUSE 33 2039 : CONTRÔLE HOLOSONIQUE 34 CONCLUSION : QUASI-SON – L'(INFRA)POLITIQUE DE LA FRÉQUENCE Guerre sonore de Steve Goodman (Kode 9)24€328 pagesEn co-édition avec Sans SoleilTraduction : Jedediah SklowerRéalisation graphique : Léa Gallon & Eléa RochatISBN : 978-2-494086-04-3Distribution : Makassar
Vinyl records auctions catalogue.
Rappeur et fondateur de la Mafia K’1 Fry, un des collectifs majeurs du rap français, Manu Key raconte comment l’aventure a commencé dans la MJC d’Orly, à une époque où le rap en France n’en était qu’à ses balbutiements. Le jeune Manuel Coudray, entre galères familiales, scolaires et sentimentales, se réfugie dans cette musique qui transformera sa vie et celle de ses acolytes à jamais. L’indépendance de ton, la sincérité de leur démarche artistique et leur passion inépuisable ont su trouver un écho chez une partie de la jeunesse française.De la rencontre avec MC Solaar à la découverte de Kery James, en passant par l’amitié et la collaboration avec Dj Mehdi, la réalisation des disques en solo et en groupe, Manu Key égrène ses souvenirs avec la même énergie qu’à ses débuts. L’occasion est donnée ici à ce pilier du rap de raconter l’aventure musicale de l’axe Orly-Choisy-Vitry, loin des fantasmes et des clichés qui entourent ce collectif à la réputation sulfureuse.Ce livre rappelle que la Mafia K’1 Fry est avant tout une histoire de liens sacrés. Le récit de Manu Key apporte une pierre indispensable à l’édifice de l’histoire du rap en France.
During the early 90s, Jean-Louis Huhta aka electronic musician Dungeon Acid would visit London to catch the live and DJ performances of early Techno artists such as Carl Craig and Baby Ford. In the hours before the events he would walk the streets of the capital taking in the usual sights and sounds that travellers and tourists would enjoy. However, his exploration of the city went a little deeper than most, he began to notice the colourful and simple calling cards of sex-workers that were plastered all over the inside of the iconic red London telephone boxes that populated the areas surrounding the centers tube stations. Over the years Jean-Louis would add to his collection with various visits to the capital and still to this day trades the cards and collects them whenever he finds them. KFAXXX revisits his substantial collection over 100+ pages printed on a variety of coloured paper with coloured ink that replicates the duotones of the original cards.KFAXXX serves as an archive of the crude and archaic design practices of the early 90s, safeguarding the imperfect fonts and illustrations that were used widely throughout the underground.110 pages, measuring at 10x14cm and printed on yellow, pink and white 80 g/m² EOS paper with pink glue binding.